Le plus grand tapis tissé à la main, la plus grande mosquée, la tour la plus penchée, la plus grande concentration de bâtiments culturels du XXIe siècle, la plus grande collection d’art universel du Moyen Orient… Abu Dhabi est prête à battre tous les records du monde pour s’imposer comme la capitale culturelle de la péninsule arabique ! Visite guidée de deux emblèmes cette ville en mouvement.

Le Louvre Abu Dhabi

C’était la principale actualité de la fin d’année 2017, le Louvre Abu Dhabi a ouvert les portes de sa caverne aux merveilles au voyageurs du monde entier ! Dix ans après les premiers pourparlers engagés, ce lieu unique au monde, oasis d’art et d’architecture en plein désert, a finalement vu le jour. C’est, dit-on, l’un des projets artistiques les plus ambitieux et les plus onéreux jamais construits !  On y découvre une collection de plus de 630 pièces uniques provenant pour partie de collections privées, qui n’ont jamais été exposées !

Installé sur l’île de Saadiyat, ancienne étendue aride, le musée du Louvre apporte une nouvelle couleur culturelle à ce lieu qui s’apprête déjà à accueillir de nouvelles folies architecturales. Des nouveaux hôtels de luxe devraient ouvrir dans les prochaines années et à leurs côtés se dresseront un musée Guggenheim imaginé par Frank Gehry et un musée national conçu par Norman Foster.

Une architecture futuriste

Reconnaissable entre mille, le musée surprend par sa structure si particulière en forme de vaisseau spatial et le casque métallique qui le recouvre. Plus on s’en approche, le bâtiment donne l’impression d’être posé sur l’eau tel un atoll maldivien. L’architecte Jean Nouvel, qui a entre autre imaginé l’Institut du Monde Arabe à Paris, joue principalement sur les éléments minéraux, il a reconstitué une médina à l’aide de 55 cubes blancs couverts par un dôme de 180 mètres traversé par les rayons du soleil constellés sur les murs et le sol du musée. Jean Nouvel explique ainsi son intention :

“Ma première volonté était que ce musée s’inscrive dans la culture, l’histoire et la géographie d’Abu Dhabi, qu’il ne puisse pas être transplanté à Paris ou à New York.”

Il a également été pensé pour être un outil politique à visée éducative pour les habitants de la région.

Une histoire partagée

L’universalité du musée nous est révélée dès la première salle qui regroupe derrière ces vitrines des objets issus de différentes civilisations et qui semblent pourtant communiquer entre elles. Ces représentations de la maternité en sont l’exemple parfait, illustrées tour à tour par une statue de la vierge à l’enfant française, une statuette égyptienne d’Isis allaitant son fils Horus et une figurine maternelle du Congo. Un beau voyage à travers notre histoire partagée.

L’aménagement de chacune des pièces a été pensé dans un souci pédagogique évident afin de le rendre accessible au plus grand nombre. On découvre les objets de ces différentes civilisations dans une parfaite chronologie. Délibérément placés l’un à côté de l’autre une vierge et un manuscrit du Coran sont rassemblés dans la même vitrine pour souligner leur esthétique commune. La fin de la visite est consacrée quant à elle aux grands maîtres de la peinture, avec des œuvres iconiques de Picasso, Mondrian, Klein ou encore Van Gogh.

Avant de quitter le musée, on sort sur l’esplanade, face la mer, pour découvrir les vues sur la ville qui s’étend à l’horizon et toujours ce dôme magnifique enlacé par le soleil.

La Grande Mosquée Sheikh Zayed

On retrouve à quelques kilomètres de l’île musée, le cœur névralgique d’Abu Dhabi. Les allées deviennent de plus en plus rectilignes et les tours commencent à recouvrir le paysage. Le long des avenues quelques bâtiments interpellent. Le plus impressionnant d’entre eux est incontestablement la splendide mosquée Sheikh Zayed.

L’une des plus grandes mosquées du monde

On doit se frotter les yeux pour se convaincre que ce magnifique édifice n’est pas tout droit sorti d’un rêve. Pour le construire, les plus beaux matériaux ont été choisis et rapportés des quatre coins du monde : plus de trente types de marbres différents sélectionnés en Inde, en Grèce, en Macédoine, en Italie ou en Chine, de l’or à en perdre la tête, des pierres semi-précieuses, cristaux et céramiques, plus ravissants les uns que les autres…

L’entrée inspirée par le Taj Mahal impose d’emblée par ses lignes grandioses. On admire les quatre minarets de 107 mètres chacun ainsi que les 82 dômes que comporte l’édifice. Le plus grand, au centre, mesure pas moins de 70 mètres de haut pour 35 mètres de diamètre. La cour recouverte de marbre blanc conserve sa fraîcheur y compris sous un soleil brûlant. Elle est entourée de piscines et bassins dans lesquels ses mille colonnes viennent se refléter.

La grande mosquée Sheikh Zayed d’Abu Dhabi peut accueillir dans un espace de 22 000 m² 10.000 fidèles au sein de ses trois salles de prière intérieures, et 30.000 sur son esplanade extérieure. Après s’être déchaussés, on pénètre dans la mosquée pour admirer ses fresques murales.

Seule mosquée de l’émirat accessible aux non-musulmans, elle recèle le plus grand tapis du monde fait d’une pièce de tissus, mesurant 5700 m²  et pesant 35 tonnes. Il a été tissé en Iran par quelque 1 200 femmes. Surplombant ce tapis démesuré, le plus grand chandelier du monde est incrusté de centaines de cristaux  Swarovski et pèse quant à lui plus de 12 tonnes.

Notre conseil : visitez la mosquée Sheikh Zayed au petit matin ou de nuit, vous croiserez moins de monde et profiterez d’une lumière parfaite.

 

Les conseillers OOVATU, spécialistes du Moyen-Orient, sont à votre disposition pour organiser votre séjour à Abu Dhabi. Contactez-les par téléphone au 01 83 777 007 ou sur www.oovatu.com.

Ayant hérité ma passion des voyages et de la photo de mon père, j’aime m’envoler à l’autre bout du monde à la découverte des nouvelles cultures et de ses habitants. Mes plus beaux souvenirs étant l’Ile Maurice, la Thaïlande, l’Italie et les Maldives mais de nombreux pays restent encore à découvrir….